Quand les cerfs se vantent: la saison du rut des cerfs dans les Ardennes belges

En automne (septembre à novembre), les forêts du sud de la Belgique abritent l'un des plus beaux et impressionnants spectacles de faune de notre région: la saison du rut des cerfs. Chaque année à cette période, déclenchée par le raccourcissement des jours, commence la saison de reproduction ou le rut pour le Red Deer (Cervus elaphus). Les cerfs sont les plus actifs la nuit: de la fin de l'après-midi au petit matin, les cerfs dominants rassemblent leurs femelles, appelant fort pour avertir tout rival potentiel. Bientôt, des célibataires entourent le groupe de biches, espérant les attirer avec des appels plus forts et plus profonds. Lorsqu'ils se rapprochent trop les uns des autres, les cerfs commencent à se battre et les forêts résonnent avec le bruit des bois qui se heurtent.

Désireux de passer un week-end dans la partie naturelle de notre petit pays, nous nous sommes dirigés pendant deux jours près du village de Vielsalm dans la province du Luxembourg. Notre escapade avait trois objectifs principaux: observer et photographier les cerfs en rut le soir, observer toute autre faune à voir et faire de longues promenades dans la belle campagne avec notre chien très impatient.

Le meilleur moment pour entendre et voir des cerfs en rut est au crépuscule et à cette période de l'année, en Belgique, cela signifie environ entre 17h00 et 20h00. Les cerfs sont actifs toute la nuit, mais il devient vite difficile de prendre des photos en raison de la tombée de la nuit et de la brume occasionnelle. Deux endroits sont célèbres pour leur vue garantie sur le cerf: Stoumont (trouver 'Gare de la Gleize' et suivre la route) et Chabrehez. Vous pouvez accéder à ce dernier, et à sa cachette, en suivant la route du Poteau de Chabrehez jusqu'à ce que vous trouviez le parking (souvent fréquenté). Alors que l'emplacement de Stoumont offre de superbes vues sur toute la vallée, les cerfs sont plus proches à Chabrehez. Apportez un télescope si vous en avez un, mais vous ne devriez pas vous passer de jumelles. Bien que le spectacle offert par les cerfs puisse vous occuper toute la nuit, le crépuscule est aussi le moment où d'autres mammifères sortent, alors gardez les yeux ouverts et regardez autour de vous! Nous avons vu des renards roux, des sangliers, des chevreuils et même un chat sauvage! Voir un chat sauvage (Felis silvestris) s'est avéré être l'autre point fort de notre séjour: l'espèce est rare et strictement protégée dans le sud de la Belgique où elle est présente.

La réserve naturelle des Prés de la Lienne semblait très prometteuse pour les castors, avec de nombreux indices indiquant leur présence. À l'intérieur des forêts, les fleurs d'été ont été remplacées par des champignons: Cerf jaune (Calocera viscosa), Fly Agaric (Amanita muscaria), Capuchons d'encre (Coprinopsis sp.), etc. Bien que les possibilités d'observation des oiseaux soient plutôt limitées à cette période de l'année, vous pouvez apercevoir des cerfs-volants rouges (Milvus milvus), Buses (Buteo buteo), Les marteaux jaunes (Emberiza citrinella), Les arbustes eurasiens et à doigts courts (Certhia familiaris et brachydactyles) ainsi que des casse-noisettes (Nucifraga caryocatactes).

Les Ardennes belges offrent de multiples possibilités de randonnées, avec de nombreuses promenades balisées de différentes longueurs. Bien que les randonnées soient bien indiquées, vous ne pouvez les trouver que si vous achetez un plan avec les promenades de chaque commune (7 € à l'office du tourisme local). A noter cependant que l'automne est la saison de la chasse au cerf et que de nombreux sentiers et zones étaient simplement fermés pour la journée. Nous vous recommandons de visiter le site Internet ou les bureaux des Offices de Tourisme où les listes des promenades impactées sont disponibles. Les chiens sont autorisés sur la plupart des promenades, mais nous vous conseillons de choisir des promenades qui évitent les routes (n'hésitez pas à demander lesquelles sont les meilleures au centre d'information).

Vous pouvez nous suivre sur:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *